Les LMH pourront courir dans le Championnat IMSA WeatherTech dès 2023

Jusqu’ici, seules les LMDh pouvaient prétendre à courir dans le Championnat WeatherTech en dehors du WEC et cela dés 2022. La FIA a approuvé lors de son Conseil Mondial du Sport Automobile qui s’est déroulé hier à Monaco, la modification des règlements techniques afin de parvenir à une convergence des performances de Le Mans Hypercar (LMH) et Le Mans Daytona Hybrid (LMDh). On se doutait bien aprés ce Conseil Mondial du Sport Automobile et nous attendions la confirmation que les LMH soient autorisées à courir dans le championnat nord-américain, c’est chose faite !

 

L’Automobile Club de l’Ouest (ACO), la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) et l’International Motor Sports Association (IMSA) ont formalisé un accord concernant les caractéristiques techniques des voitures admissibles. Cet accord permettra notamment aux prototypes LMH d’être admis dans le WeatherTech SportsCar Championship, à partir de 2023. Ce qui permet à Ferrari, Peugeot, Toyota et Glickenhaus d’envisager de courir sur le continent américain et pour nous, passionnés européens de redécouvrir des courses et circuits américains de renom, on pense notamment à Sebring, Laguna Seca, ou encore Road Atlanta.

 

L’ACO, la FIA, l’IMSA et l’ensemble des constructeurs officiellement impliqués dans des programmes LMDh ou LMH ont donc conclu un accord visant à équilibrer les performances entre ces différents types de voiture (notamment entre les propulsions et les quatre roues motrices). Les paramètres de quatre éléments techniques clés – pneus, profil d’accélération, capacité de freinage et aérodynamique – ont été approuvés par l’ACO, la FIA et l’IMSA avant d’être approuvés par le Conseil Mondial du Sport Automobile le 8 juillet 2021.

 

Redécouvrez ICI la réglementation et les principales différences entre les 2 catégories.

 

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « Cette annonce historique s’inscrit dans une volonté de construire un avenir commun pour l’Endurance. L’ensemble des parties prenantes a travaillé main dans la main pour aboutir à cet accord majeur et je tiens à les remercier très sincèrement. Pour les teams comme pour les fans, cette décision est une nouvelle fantastique. En travaillant conjointement avec nos partenaires, c’est la promesse d’un grand avenir que nous offrons à l’Endurance. Les constructeurs rêvaient de pouvoir participer aux plus grandes courses d’endurance du monde avec un seul et même modèle de voiture : cela sera désormais réalité. »

 

John Doonan, Président de l’IMSA : « Ce que nous avons réussi ensemble lors de notre réunion à Paris, il y a quelques semaines, pourrait bien révolutionner les courses de prototypes partout dans le monde. Tout est en place pour créer une catégorie reine extrêmement disputée qui va accueillir un nombre impressionnant de constructeurs, parmi les plus grands du monde. Cet accord permet de mettre en valeur des technologies pertinentes lors des plus prestigieuses courses d’endurance de la planète. Ensemble, nous devons saisir l’occasion de mobiliser une nouvelle génération de passionné·e·s d’endurance et de porter notre discipline au plus haut. Je me félicite de l’esprit de collaboration né entre notre équipe à IMSA, nos amis à l’ACO et à la FIA, et tous nos partenaires de l’univers automobile. »

 

Crédit photo : Toyota Gazoo Racing