6 Heures de Monza – H+4 – Toyota confirme son avance

Après l’entrée du Safety car suite à l’incident de Ben Keating sur l’Aston Martin N°33, la course repart redistribuant les cartes et les opportunités entre les concurrents. Nous sommes dans la troisième heure de course.

 

Ben Keating sur l’Aston Martin N°33 a perdu toutes ses chances de bien figurer au classement, l’Aston Martin avec Felipe Fraga à son volant est reparti avant dernier de la catégorie.
La Toyota N°8 semble toujours rencontrer des problèmes puis qu’elle ralentit pour finalement rentrer aux stands et est à nouveau rentrée dans son box pendant quelques minutes et repart à 15 tours du leader, la Toyota N°7 avec José Maria Lopez à son volant qui lui, a une avance de plus de 30 secondes sur l’Apine A480 de Mathieu Vaxivière. Franck Mailleux sur la Glickenhaus N°709 suit l’Alpine à un peu plus de 3 secondes.

 

En LMP2, la N°22 du United Autosports est toujours devant, suivi par la N°29 du Racing Team Nederland avec Paul Loup Chatin à son volant, le Team WRT avec la N°31 est à la quatrième place.

 

La bataille continue en GTE-Pro entre Ferrari et Porsche, Neel Jani sur la N°92 devant James Caldo sur la N°51 du AF Corse tandis qu’en GTE-Am, la Porsche N°56 du Team Project 1 avec Egidio Perfetti devant la Ferrari N°83 du AF Corse avec Alessio Rovera
La Glickenhaus N°708 continue d’avoir des problèmes de moteur semble-t-il et est rentrée de nouveau dans le box.

 

Au début de la quatrième heure de course, la N°38 avec Antonio Felix Da Costa à son volant, alors quatrième, ralentit et rentre au stand, la voiture est rentrée dans le box pour semble-t-il des problèmes électroniques.
Pendant cette quatrième heure de course, Franck Mailleux sur la Glickenhaus N°709 continue de s’accrocher derrière l’Alpine A480 de Mathieu Vaxivière et se place sous la seconde avant que ce dernier rentre au stand et prend ainsi la seconde place. Nicolas Lapierre prend alors le volant de l’Alpine. La Toyota N°7 avec José Maria Lopez domine toujours les débats avec 30 secondes d’avance sur ses poursuivants.
Romain Dumas prend alors le volant de la Glickenhaus N°709 permettant à Nicolas Lapierre de reprendre la seconde place. Romain Dumas est à moins de 10 secondes de Nicolas Lapierre.

 

En LMP2, Charles Milesi, auteur de la pole, prend le volant et se retrouve en seconde position derrière la N°22 suite aux différents arrêts aux stands des autres concurrents
Puis Kamui Kobayashi prend le volant de la Toyota N°7 et garde la première place devançant Nicolas Lapierre de 18 secondes. Nicolas Lapierre réduit l’écart à moins de 15 secondes.
La Toyota N°8 cumule les problèmes depuis le début de la course, elle est de nouveau rentrée dans son box tout comme la Glickenhaus N°708.
En GTE-Pro, James Calado sur la Ferrari N°51 du AF Corse continu de poursuivre Neel Jani sur la Porsche N°92, mois d’une seconde les sépare.
En GTE-Am, Alessio Rovera sur la Ferrari N°83 est suivi par Riccardo Pera sur la Porsche N°56 du Team Project 1 à 30 secondes.
A l’approche de la cinquième heure, Kevin Estre reprend le volant de la Porsche N°92 tout comme Alessandro Pier Guidi qui reprend le volant de la Ferrari N°51.
Tandis que Romain Dumas prend la seconde place en Hypercar suite à l’arrêt de Nicolas Lapierre. Cependant l’Alpine a 1 arrêt supplémentaire aux stands par rapport à la Glickenhaus.

 

Credit photo : Toyota Gazoo Racing

Vous avez aimé cet article ou cette photo ? Faites le nous savoir en mettant une note, Merci ! ! !