Porsche LMDh : Plus de 2000 kilomètres d’essais à Barcelone

4/5 - (4 votes)

Le nouveau prototype LMDh de Porsche Penske Motorsport a passé haut la main son premier test sur la scène internationale. Sur le Circuit de Catalunya, près de la métropole espagnole de Barcelone, le véhicule a parcouru plus de 2 000 kilomètres au cours des derniers jours. L’objectif des essais était de mettre en place les systèmes, de développer les pneus et d’optimiser l’interaction entre le moteur V8 Turbo et les éléments hybrides comme le prescrit la réglementation. Pendant plusieurs jours d’essais, les nouveaux pilotes d’usine Porsche Felipe Nasr (Brésil) et Dane Cameron (États-Unis) ont été parmi ceux qui ont conduit la voiture d’environ 500 kW (680 ch).

 

 

« Les essais réussis à Barcelone ont été une étape extrêmement importante », résume Thomas Laudenbach, le vice-président de Porsche Motorsport ajoutant : « Lors de nos premiers tours sur notre piste d’essai à Weissach, il était essentiel de s’assurer que les fonctions de base du prototype LMDh fonctionnaient. En Espagne, nous avons vu toute la portée du développement: les courses d’endurance, le travail de configuration et, très important, l’optimisation de l’interaction entre tous les partenaires impliqués dans ce projet. J’ai trouvé très impressionnant la rapidité avec laquelle les employés de Porsche, Penske, Michelin, Multimatic et d’autres se sont réunis en tant qu’unité. J’aimerais remercier tout le monde pour le rôle qu’ils ont joué. »

 

 

« Nous avons effectué les premiers essais sur un circuit « réel » et avons réussi à plus que doubler le kilométrage précédent de la nouvelle Porsche LMDh à plus de 2 000 kilomètres », déclare Urs Kuratle, directeur de Factory Motorsport LMDh. « Cela montre que nous avons très bien utilisé le temps après les essais prévus mais annulés pour cette préparation intensive. En incluant nos partenaires, plus de 70 personnes étaient sur la piste. Du point de vue de l’organisation, c’était un autre défi. Nous avons fait des progrès majeurs non seulement avec la voiture, mais aussi avec la coopération opérationnelle et les processus au sein de Porsche Penske Motorsport. Mais nous avons encore un long chemin à parcourir avant d’être là où nous voulons être. »

 

« Nous avons fait de grands progrès au jour le jour lors de ces tests. Les retours des pilotes, des ingénieurs et de l’équipe ont toujours été positifs », résume Jonathan Diuguid, directeur général

de Porsche Penske Motorsport. « Nous sommes les premiers à mettre un véhicule LMDh à l’épreuve en mode test. Cela nous donne l’occasion de régler systématiquement tous les aspects au cours des semaines et des mois à venir et d’affronter la compétition en 2023 avec la meilleure préparation possible. »

 

 

 

Porsche poursuit son programme de développement avec le nouveau prototype LMDh sur différents circuits en Europe et en Amérique du Nord. À l’automne, la voiture sera homologuée, suivie de la première sortie de course en janvier 2023 aux 24 Heures de Daytona.

 

Commentaires des pilotes sur les essais, FelipeNasr :

« C’était mes premiers tours dans la voiture LMDh – une expérience formidable. Bien que la voiture soit toute neuve, nous avons réussi à parcourir beaucoup de kilomètres. C’était génial et il ne faut pas le sous-estimer. Nous avons même pu commencer le travail de réglage et les tests de pneus. Mon impression du véhicule est positive et je quitterai Barcelone avec le sourire. J’attendais avec impatience ces premières courses. Maintenant, j’ai eu la chance de travailler enfin avec l’équipe Porsche Penske Motorsport, de prendre le volant et de marcher sur l’essence. Ce fut une expérience très spéciale pour moi et cela me rend excité pour tout ce qui va arriver à l’avenir. »

 

Dane Cameron : « Je suis monté dans la voiture LMDh pour la première fois il y a une bonne quinzaine de jours à Weissach. Il s’agissait principalement de tests fonctionnels. Les progrès réalisés jusqu’à nos premiers tours à Barcelone sont impressionnants. Au cours des journées de test, nous avons fait des progrès constants. Chaque jour, nous avons réussi à couvrir plus de kilométrage et les performances se sont sensiblement améliorées. Bien sûr, à ce stade précoce de développement, il ne s’agit pas de pousser jusqu’à la limite. Au contraire : notre approche est très conservatrice. Sur cette base, mon impression est extrêmement positive, car il y a encore un potentiel incroyable pour améliorer encore notre nouvelle voiture. »

 

Communiqué de Presse et Crédit photo: Porsche