Prologue Sebring 2022 – Essais libres 1 – Une tempête interrompt la première séance

5/5 - (1 vote)

La première séance du Prologue de la saison 10 du WEC a eu lieu cette après midi mais a été interrompu par des conditions météorologiques qui ont amené la direction de course à déployer le drapeau rouge à 1 heure de la fin de la séance.

 

Le tracé floridien qui est construit sur une partie des anciennes pistes d’atterrissage faites de plaques de béton de l’ancien aéroport militaire, accueille ce week end les concurrents du WEC pour un test de début de saison puis ensuite pour les 1000 Miles de Sebring, le week-end prochain, manche d’ouverture de la saison 10 du WEC. C’est à 9h35 ce matin (heure locale) que les concurrents ont pu se mettre en jambe.

 

La première feuille des temps ne montre pas de grande surprise puisque la Toyota N°7 de Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria López prend la tête du classement avec un temps de 1’51″223, suivie par contre à la deuxième place, d’une LMP2 (revivra t on le prologue de Spa 2021 où les LMP2 étaient tres proches des Hypercars, ce qui entraina une vague de réaction et surtout des débats animés concernant la BoP ?) En l’occurence, c’est l’Oreca N°41 du Realteam by WRT de Rui Andrade, Ferdinand Habsburg et Norman Nato qui se place à 0″417 s suivie ensuite par l’Alpine d’André Négrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxiviere qui pointent ainsi au troisième rang avant le drapeau rouge, à 0″472 de la Toyota. Le Team WRT semble déjà montrer ses ambitions puisque la deuxième Oreca N°31, celle de Sean Gelael, Robin Frijns et René Rast se classe à 0″063 de la voiture soeur N°41. A noter également que ce sont les premiers tours de roues de Sébastien Ogier dans le championnat WEC, il se place à la 9e place au général avec Lila Widoux et Charles Milesi au sein du Richard Mille Racing.

 

Quant à Glickenhaus, la N°708 pilotée par Olivier Pla, Romain Dumas et Ryan Briscoe, n’a effectué que 14 tours avec un temps de 1’57″462.

 

En GTE Pro, c’est la Porsche N°92 de Kévin Estre et Michael Christensen qui a été la plus rapide en 1’58″543 tandis qu’en GTE Am, c’est le Team Project 1 avec la Porsche N°46 qui prend la tête du classement de la catégorie avec un temps de 1’59″573.

 

Credit photo : Toyota Gazoo Racing Team