Retour du SRT41 dans le Garage 56 lors des prochaines 24 Heures du Mans

Publiée hier (voir ICI), la liste officielle des engagés dévoile le retour du SRT41 avec une Oreca 07 / Gibson spécialement adaptée et préparée par le Graff Racing pour des pilotes handicapés dans le cadre de la voiture innovante, concept du Garage 56 aux 24 Heures du Mans qui n’avait pas été occupé depuis 2016.

 

L’équipe est dirigée par Frédéric Sausset, qui est devenu en 2016 le premier quadruple amputé à courir et à terminer au Mans au volant d’une Morgan-Nissan LMP2 modifiée. Nigel Bailly et Takuma Aoki, tous deux paralysés de la taille aux pieds, ont été sélectionnés sur la liste des 62 voitures engagées pour le retour du SRT41 en course. Ils seront rejoints par François Heriau, vainqueur en LMP3 de l’European Le Mans Series.

 

Nigel Bailly et Takuma Aoki feront équipe avec Pierre Sancinena pour les manches de Barcelone et du Paul Ricard en l’ELMS, en préparation de leurs débuts au Mans les 21 et 22 août prochain. Nigel Bailly et l’ancien pilote de Superbike Takuma Aoki se sont retrouvés tous deux en fauteuil roulant suite à leur accident respectif de moto en 2004 et 1998, mais grâce à l’initiative SRT41 de Frédéric Sausset, ils ont pu participer à des courses automobiles en utilisant la technologie de contrôle manuel. Le duo classé Argent a disputé plusieurs courses dans une Ligier LMP3 modifiée, dont la Road to Le Mans 2019 sur le Circuit de la Sarthe aux côtés de Snoussi Ben Moussa. Ben Moussa s’est retiré du programme 2021 pour des raisons personnelles, ce qui a conduit l’équipe à faire appel au premier champion de l’Alpine Elf Europa Cup, Pierre Sancinena pour les manches ELMS et à François Heriau pour Le Mans. SRT41 a réussi à déposer une candidature pour l’édition 2020 du Mans pour Takuma Aoki, Nigel Bailly et Ben Moussa, mais la pandémie de coronavirus a contraint l’équipe à abandonner ses plans.

 

Crédit photo : SRT41

Vous avez aimé cet article ou cette photo ? Faites le nous savoir en mettant une note, Merci ! ! !