Porsche s’allie à Penske pour son programme LMDh

Porsche Motorsport et le Team Penske ont annoncé ce jour que les deux entités collaboreront pour participer à la nouvelle classe de prototypes LMDh en 2023, en compétition à la fois dans le championnat IMSA WeatherTech SportsCar et le championnat du monde d’endurance FIA. Porsche Penske Motorsport, comme le nom du partenariat, aura deux voitures dans chacune des séries alors qu’elle poursuit la victoire dans les plus grandes courses d’endurance du monde, y compris les 24H de Daytona, les 12 heures de Sebring et bien évidemment les 24 Heures du Mans.

 

« Nous sommes ravis d’avoir pu convaincre le Team Penske de former ce partenariat », a déclaré Oliver Blume, président du conseil d’administration de Porsche AG. « Pour la première fois dans l’histoire de Porsche Motorsport, notre société aura une équipe mondiale qui participera aux deux plus grandes séries d’endurance au monde. À cette fin, nous mettrons en place des bases d’équipe des deux côtés de l’Atlantique. Cela nous permettra de créer les structures optimales dont nous aurons besoin pour remporter des victoires au Mans, Daytona et Sebring, par exemple. »

 

L’accord pluriannuel rassemble deux des entités de sport automobile les plus compétitives, une relation qui a commencé il y a près de cinq décennies dans la série Can-Am avec des championnats consécutifs avec la Porsche 917/10 pour les pilotes George Follmer et Mark Donohue. Porsche et Penske se sont à nouveau réunis pour remporter trois titres IMSA consécutifs dans la catégorie Le Mans Prototype 2 (LMP2) de 2006 à 2008, la Porsche RS Spyder battant souvent les plus rapides concurrents de la catégorie LMP1.

 

« Porsche et Penske partagent une expérience remplie de succès. Ce partenariat a eu un impact durable de 2006 à 2008 sur ce qui était alors l’American Le Mans Series », a déclaré Fritz Enzinger, responsable de Porsche Motorsport. « L’équipe Penske s’est fait un nom avec une série de succès presque sans précédent dans le sport automobile. Dans la longue liste des victoires à ce jour, cependant, le nom Le Mans a été absent. J’espère que nous pourrons enfin enregistrer ce succès à partir de 2023 avec Porsche Penske Motorsport. Cela marquerait alors la 20e victoire au général de Porsche dans la Sarthe – un rêve devenu réalité. »

 

L’équipe Penske a récemment exploité deux voitures en Prototype international (DPi) avec Acura dans le championnat WeatherTech, remportant les titres de la saison 2019 et 2020 avant de stopper le programme. La partie américaine du programme Porsche LMDh sera basée au siège de Penske à Mooresville, en Caroline du Nord, qui abrite également les programmes NASCAR et IndyCar de l’équipe.

 

« C’est un jour de fierté pour toute notre organisation Penske », a déclaré Roger Penske, président du Team Penske. « Nous représentons Porsche sur la piste ou dans nos activités depuis plus de six décennies. L’héritage et le succès que nous avons connus ensemble sont sans précédent tout au long de notre histoire. J’ai hâte de commencer alors que nous construisons un programme de course mondial avec Porsche qui concourra pour des victoires et des championnats dans le futur. »

 

En plus de l’association avec le Team Penske, Porsche proposera les voitures LMDh aux équipes clientes qui auront accès à toutes les données du programme d’usine.

« Notre intention est de soutenir et de façonner la nouvelle ère avec nos prototypes LMDh », a déclaré le Dr Michael Steiner, membre du conseil d’administration de Porsche pour la recherche et le développement. « Non seulement nous croiserons les doigts pour les quatre voitures d’usine que nous auronsau total, mais aussi pour nos équipes clients. Le nouveau prototype LMDh sera également inscrit en tant que voiture cliente dans les deux séries dès la saison 2023. Ces équipes partenaires bénéficieront de notre soutien total. Les informations que nous tirerons de nos tests en usine seront également partagées avec eux. »

 

Le LMDh, qui remplace le DPi en tant que classe de compétition de premier plan du championnat WeatherTech en 2023, est basé sur une voiture à coût limité générant plus de 670 chevaux (500 kilowatts) à partir de la puissance combinée d’un moteur à combustion interne et d’un groupe motopropulseur hybride.

Le châssis LMDh normalisé sera construit par l’un des quatre constructeurs agréés (Dallara, Ligier, Multimatic et ORECA), les constructeurs automobiles concurrents étant prêts à développer leur propre moteur de marque et leur carrosserie stylisée. Bosch, Williams Advanced Engineering et Xtrac travailleront de concert pour fournir le système de groupe motopropulseur hybride pour toutes les voitures LMDh.

 

Crédit photo : Porsche Motorpsort

Vous avez aimé cet article ou cette photo ? Faites le nous savoir en mettant une note, Merci ! ! !