Retour sur la victoire de la Porsche 962 C aux 24 Heures du Mans 1987

Porsche et les 24 Heures du Mans restent indissociables. Quand nous parlons d’un de ces protagonistes du sport automobile, nous ne pouvons ne pas évoquer l’autre. Porsche au Mans, c’est 108 victoires de catégories et 19 victoires au général depuis 1951, date de la première participation de la marque allemande à la classique mancelle. Porsche dans le cadre de ce qu’ils ont nommés Les Moments Porsche propose une série de vidéo revenant sur quelques faits marquant de l’histoire de Porsche au Mans.

 

Dans cette vidéo, nous retrouvons Timo Bernhard et l’ingénieur de course Norbert Singer pour évoquer la victoire de la Porsche 962 C aux couleurs Rothmans avec au volant, Hans-Joachim Stuck, Derek Bell et Al Holbert. En présence de Hans-Joachim Stuck, ils évoquent ensemble, cette victoire lors de l’édition de l’année 1987.

 

« Quand on roule à plus de 350 km/h, les tirets blancs au milieu de la route ressemblent à une ligne continue », explique Hans-Joachim Stuck. En 1986 et 1987, il est au volant de la Porsche 962 C, dont les performances exceptionnelles sont également dues à un soubassement à effet de sol dessiné par Singer. « Stefan Bellof m’a donné un conseil avant mon premier relais : Plus on roule vite dans une voiture à effet de sol, plus on a d’adhérence », se souvient Hans-Joachim Stuck qui remporta la victoire au général au Mans pour Porsche en 1987 pour la deuxième année consécutive sur une 962 C.

 

Norbert Singer était une fois de plus responsable du succès technique et a reçu des éloges bien méritées pour son travail. Les retrouvailles des deux hommes sont extrêmement chaleureuses et amicales. Hans-Joachim Stuck est ravi d’être autorisé à conduire la voiture gagnante de l’époque sur la piste d’essai de Weissach. Norbert Singer fait un voyage dans le passé : « Il pleuvait tout le temps », dit-il en regardant en arrière, « et la qualité de l’essence fournie n’était pas bonne. C’était bien à l’entraînement, mais le carburant pour la course était vraiment mauvais. Hans-Joachim Stuck et ses coéquipiers Derek Bell et Al Holbert ont remporté la course avec une avance de 20 tours. « Porsche continue de gagner au Mans parce que tous les acteurs travaillent de manière très professionnelle de la préparation à la fin », rajoute Hans-Joachim Stuck.

 

Crédit photo / vidéo : Porsche