Deux Lamborghini pour les 24 Heures du Mans 2024 ?

4.6/5 - (13 votes)

Si l’intention de départ est d’engager une voiture en FIA WEC et une voiture en IMSA, Lamborghini compte bien aligner deux voitures pour les 24 Heures du Mans 2024. L’exploitation en FIA WEC a été confié à l’équipe Italienne Iron Lynx.

 

Lamborghini n’a pas encore présenté sa voiture, mis à part quelques visuels très discret, ni son nom de code. Le constructeur italien qui a choisi la voie du LMDh, a présenté son moteur. La voiture sera équipée d’un groupe motopropulseur hybride composé d’un moteur à combustion interne et d’un système de récupération d’énergie d’une puissance combinée maximale de 500 kW (680 ch).

 

En plus du kit ERS, Lamborghini a choisi d’utiliser un moteur à combustion interne biturbo à 8 cylindres et angle en V de 90 degrés, développé par le département de la société Squadra Corse.

 

Les principaux composants ERS inclus dans le kit standard, homologué LMDh, couvrent plusieurs domaines, avec le moteur électrique (MGU) développé par Bosch Motorsport. La gestion de la puissance et le stockage de l’énergie sont fournis par Williams Advanced Engineering, tandis que la boîte de vitesses hybride P1359 à sept rapports est développée par Xtrac.

 

La voiture, qui fera ses débuts en compétition en 2024 à la fois en IMSA et en FIA WEC, peut produire une vitesse de pointe de 340 km/h et pèse 1030 kg sans carburant ni pilote, conformément au règlement. Quant aux dimensions de la voiture, elle aura une largeur maximale de 2 000 mm, et une longueur de 5 100 mm. L’empattement sera de 3 148 mm avec un poids moteur de 180 kg minimum.

 

La voiture de base est conçue en collaboration avec Ligier Automotive et les éléments en fibre de carbone sont produits en Italie par HP Composites, partenaire de longue date de Squadra Corse pour les plateformes GT3 et Super Trofeo.

 

« Nous recherchons six pilotes car l’objectif est d’avoir deux voitures en compétition à Daytona, première manche de l’IMSA et au Mans. Nous souhaitons avoir des pilotes dédiés au WEC et des pilotes dédiés à l’IMSA », a déclaré Giorgio Sanna. En ajoutant qu’il était « confiant » de pouvoir y parvenir lorsque viendra le moment pour Iron Lynx d’inscrire sa deuxième auto au Mans, au début de la saison 2024.

 

Les essais de la Lamborghini LMDh n’ont pas encore commencé, Giorgio Sanna a fait part de son intention de voir la voiture participer aux 24 Heures de Daytona en janvier prochain, tout en soulignant qu’il est encore trop tôt pour s’engager sur le début de la saison IMSA.

 

Daniil Kvyat est devenu il y a quelques jours, le quatrième pilote nommé par Lamborghini pour son programme LMDh après Mirko BortolottiAndrea Caldarelli et Romain Grosjean. Giorgio Sanna a assuré avoir « les idées claires sur les pilotes visé » pour compléter son équipe. Il est entendu que les négociations sont avancées avec les pilotes en question destinés aux deux places restantes.

Translate »