Incertitude quant aux 24 Heures du Mans 2021 ?

La majorité d’entre vous, tous passionnés que vous êtes et que nous sommes, avez dû recevoir un mail de L’ACO concernant l’ouverture de la billetterie pour les prochaines 24 Heures du Mans prévues le 12 et 13 juin prochain. Voici un extrait du mail de l’ACO :

 

« Cette année, la 89ème édition de l’épreuve mythique des 24 Heures du Mans Autos est prévue les 12 et 13 juin prochains.
En raison des incertitudes liées à la crise sanitaire, la billetterie des 24 Heures du Mans Auto ne sera pas réouverte avant début avril et, nous reviendrons vers vous d’ici la fin du mois de mars avec davantage d’informations. L’ensemble des équipes de l’Automobile Club de l’Ouest travaille pour vous faire vivre un événement de qualité en toute sécurité et dans le respect des protocoles sanitaires en vigueur. »

 

Déjà, nous nous inquiétons sur le mot prévu, ce qui sous-entend déjà un peut être. Je ne veux pas être alarmiste mais à notre scepticisme, sur la tenue de l’épreuve du moins sur la présence à nouveau de spectateurs, s’ajoute encore un peu plus d’incertitude. Nous avons également appris aujourd’hui le déplacement des essais de pré-saison prévus à Sebring aux Etats-Unis mi-mars à fin mars sur le circuit de Portimão au Portugal. D’habitude (je crois que malheureusement, c’est un mot qu’il va falloir oublier pour le moment), la billetterie ouvrait avant Noël et cette fois-ci, l’ouverture est annoncée pour début avril. L’ACO indique ensuite qu’il reviendra vers nous d’ici fin mars pour nous donner davantage d’information. A l’heure où le gouvernement Français semble envisager un nouveau confinement, il est normal que l’ACO prenne des pincettes, on ne peut les condamner pour cela car la priorité est notre santé, ne l’oublions pas. Nous souhaitons tous la tenue des 24 Heures du Mans 2021 et surtout avec la possibilité pour nous tous de revenir sur le circuit et de vivre à nouveau notre passion. Il ne nous reste plus qu’à espérer que les 24 Heures se tiennent cette année, elles se dérouleront, on peut en être sur, peut être à huis-clos en septembre dans le pire des cas, comme l’année dernière mais surtout dès que la situation sanitaire nous permettra d’y assister…

 

Mais au-delà des 24 Heures du Mans, certains championnats reportent déjà des dates de début de saison ou changent les localisations de leurs évènements.  Quelle option peut avoir l’organisateur et le promoteur du championnat à cette heure où la lisibilité est plus obscure que jamais ? Un report peut il être de nouveau envisageable, comme en 2020 ? Doit il déjà tabler sur un nouveau huis clos ? Autant de questions que les fanatiques se posent déjà également.

 

Mais comment intercaler certaines épreuves, 24 Heures motos , Moto Gp,  Le Mans Classic dont certaines avec une affluence d’étrangers et de participants qui pour le Mans Classic ont peut être déjà avancés des engagements. Si pour l’instant rien ne transpire vraiment, ce report de la billetterie donne malgré tout le signe d’une intense réflexion sur le dit calendrier et sur le besoin de se donner de l’air… (ce qui est tout à fait logique! ) et cela malgré tout reste une information, même si ce n’est pas vraiment le signe qu’espéraient les fans.

 

Crédit photo : FIAWEC