Ugo de Wilde: Son rêve des 24 Heures du Mans.

 

Le jeune Ugo de Wilde a dans un coin de sa tête, le rêve de disputer les 24 Heures du Mans 2021. Bruxellois de 18 ans, il possède déjà un solide expérience pour un si jeune homme et un rêve encore plus grand. Assis dans un karting dès l’âge de 6 ans, il a déjà à son actif une12e place au championnat de France F4 2017 et vice champion en 2018. Une 9e place  dans l’Eurocup Formula Renault 2020. Il fait ainsi tomber tous les records de précocités.

 

Son plus gros fait d’armes est sa participation aux deux courses de la Road to Le Mans 2020 à seulement 17 ans et 10 mois au sein du DKR Engineering. Le jeune belge ne compte pas s’arrêter là et espère bien au moins renouveler l’expérience en 2021 en Rooad to Le Mans mais pas seulement. Son but ultime devenir le plus jeune belge à prendre le départ des 24 Heures du Mans et ce pourquoi pas dès 2021. Ugo ne cache pas ses ambitions et à terme compte devenir pilote professionnel avec comme objectif d’attirer les regards des plus grands constructeurs pour une participation en 2023.

 

Pour ne pas passer à coté de ses objectifs, il prend les devants avec une initiative originale en créant Le Club 300. Ce club à pour but de réunir suffisamment de fonds pour sa saison 2021.Le défi qui se dresse devant le plus jeune vainqueur en cinquante ans d’histoire d’Eurocup Formula Renault est de trouver 300 VIP « Very Important Passionate » souhaitant investir 300 euros afin de lui permettre de dépasser les 300 km/h sur les pistes en 2021 au volant d’un proto. Ce club propose à ses adhérent de nombreux lots.

 

« A ce stade de ma carrière, afin d’espérer être repris dans les années à venir par un constructeur engagé en Championnat du Monde d’Endurance (ils sont déjà six confirmés en 2023 pour les cent ans du Mans), je dois toutefois encore investir, » explique Ugo. « Pas évident du tout en cette période quand vous n’êtes pas issu d’une famille aisée. Mais je ne veux pas laisser le Covid-19 contaminer mon espoir de devenir bientôt pilote professionnel.  Je sais toutefois combien il est difficile aujourd’hui d’encore trouver des partenaires. Alors plutôt que de continuer à rêver, je tente de sensibiliser les plus passionnés d’entre nous touchés bien avant mars 2020 par un autre terrible virus : celui du sport automobile ! » Ugo de Wilde 

 

 

« Je sais qu’en cette période d’incertitude, ce n’est pas facile financièrement pour beaucoup de monde, » poursuit un Ugo la tête bien sur les épaules. «C’est pareil pour nous.  Mais je ne peux pas rester les bras croisés à me lamenter. J’ai donc décidé de lancer cette sorte de « Super Crowdfunding » privé. Les petites rivières font les grands fleuves. Le Club 300, un groupe privé, n’est pas réservé qu’à mes fans, mais aussi à tous les passionnés de sport auto, d’endurance, souhaitant aider un jeune sur la route du Mans. Il offrira pas mal d’avantages comme des baptêmes à 300 km/h, des balades en GT, des rencontres, des réductions sur des Tracks Days, des entrées aux courses, du coaching et même la possibilité de remporter deux invitations aux 24H ou pour le GP de Belgique de F1. En adhérant à mon Club 300, vous deviendrez comme un actionnaire de ma carrière. » Ugo de Wilde 

 

 

Avantages du Club 300

 

-Cinq chances de gagner un baptême à 300 km/h à mes côtés (par tirage au sort).

-Une chance de gagner une invitation pour 2 personnes aux 24H du Mans 2021 (logement, repas et entrées paddocks comprises*).

-Une chance de gagner deux places pour le GP de Belgique*.

-Deux entrées pour les 4H European Le Mans Series de Spa les 18 et 19 septembre.

-Votre photo devant mon proto à Francorchamps.

-Invitation à une grande soirée Go Ugo en présence de plusieurs anciens pilotes du Mans.

-Accès au groupe privé Facebook Le Club 300 avec des avantages, des réductions sur des entrées à des événements sportifs ou activités, des rencontres avec Ugo et des personnalités du sport auto belge.

-Des exclusivités.

-Autocollant Ugo to Le Mans.

-La réception de tous nos communiqués d’avant et après course.

*si le protocole sanitaire le permet

Pour toute information supplémentaire : ugodewilderacing@gmail.com

 

 

Nous reviendrons très vite vers Ugo pour vous faire vivre les suites de son projet.

 

 

Crédit photo : DKR Engineering, Nicolas Trefou

 

Vous avez aimé cet article ou cette photo ? Faites le nous savoir en mettant une note, Merci ! ! !