Humeur du jour ! 24 Heures du Mans 2021.

Là où le report de la 89e édition des 24 Heures du Mans 2021 est finalement une bonne nouvelle pour les passionnés que nous sommes ! 

 

Le Mans n’est pas une course comme les autres, de part la particularité du circuit, avec une grande partie de routes permanentes, son folklore qui dure une quinzaine de jours en conditions normales, avec des rendez-vous qui font monter la pression des participants.

 

Chaque jour, pour ceux qui ont la chance d’être présent toute la semaine, a une activité différente. Le pesage le dimanche et le lundi, la session d’autographes le mardi, les essais le mercredi et le jeudi. La parade des pilotes et le pitwalk le vendredi. En passant par les R’hunaudiers, le Classic british Welcome de Saint-Saturnin, Arnage dans la course,  etc…..Toutes ces animations sous la coupe de bénévoles qui travaillent toute l’année pour un résultat réduit à néant. Pour exemple, la parade des pilotes rassemble 500 bénévoles. Tout un cérémonial réduit en miettes.

 

 

Si l’Hypercar et le LMDh nous apportent leur lot de bonnes nouvelles chaque semaine, les seules incertitudes concernent la pandémie, qui perturbe nos habitudes.

 

Si nous sommes bien loin d’une édition avec 250000 spectateurs, il est  encore temps pour l’Automobile Club de l’Ouest de sauver ce qui est possible !

 

L’avenir se profile avec un maximum de 50000 spectateurs, divisés en zones de 5000. C’est mieux que tous derrières un écran ! Il y aura forcément des déçus, et de grandes chances que le public soit 100% Français.

La décision prise par l’Automobile Club de l’Ouest n’est pas des plus faciles, mais ne répond qu’à une évidence : se donner une chance d’avoir un minimum de public est primordial pour l’ACO. Malgré cela, les critiques fusent à balles réelles sur la toile.

 

Pourquoi avoir autant d’acharnement contre un organisateur qui se démène et qui se contentera du minimum ?

 

 

La grande priorité reste le côté sportif, essentiel pour les équipes engagées. C’est pour cela que la course doit avoir lieu. Pour l’ACO, qui est une société qui rémunère des salariés toute l’année, qui se doit de maintenir ses infrastructures, d’investir sur le long terme et de continuer de se développer. Pour la région et le département. Pour ses commerçants, l’hôtellerie, les chambres d’hôtes, l’habitant. Tout une économie qui vit autour de la course, se retrouve bouleversée.

 

Les réactions ont été virulentes depuis l’annonce du report, et chacun a la volonté que son souci personnel soit entendu. Il est difficile de contenter tout le monde et de trouver une solution individuelle à chacun. Certains arguments sont compréhensibles, mais d’autres sont complètement ubuesques.

 

Alors en tant que passionnés, réjouissons nous de voir l’ACO proposer une solution certes pas idéale pour tous, mais qui permettra à la course d’avoir lieu dans de bonnes conditions, et certainement à bon nombre d’entre nous de pouvoir participer à notre grande messe annuelle.

 

Précisons que le report ne concerne pas seulement les 24 Heures du Mans, Portimao prend la date du 13 juin 2021. C’est donc Spa-Francorchamps qui ouvre la saison avec le Prologue les 26 et 27 avril et la première manche aussi à Spa le 1er mai, le reste du calendrier reste inchangé, à l’heure actuelle. C’est peut être une opportunité intéressante pour permettre à la Scuderia Glickenhaus de finalement participer à l’ensemble de la saison.

 

D’autres informations complémentaires seront transmises dans les semaines à venir.  La prochaine sera la liste des engagés des 24 Heures du mans 2021, le mardi 9 mars.

 

Affaire à suivre…

 

 

Crédit photo : Nicolas Trefou

Vous avez aimé cet article ou cette photo ? Faites le nous savoir en mettant une note, Merci ! ! !