Une troisième Glickenhaus 007 LMH au Mans ?

C’est ce que vous propose James Glickenhaus pour la modique somme de 5 millions d’euros ! En effet, Pour ce prix, vous devenez l’heureux propriétaire d’une Glickenhaus 007 LMH et vous pouvez participer aux prochaines 24 Heures du Mans repoussées aux 21 et 22 août prochain en tant que troisième voiture officielle. Si vous avez la somme requise, James Glickenhaus vous demandera juste si vous êtes capable de subvenir aux besoins de vos proches (en référence aux constructeurs dans le trés haut de gamme qui vous font remplir un questionnaire pour savoir si vous correspondez au profil de l’utilisateur recherché et ainsi devenir une sorte d’ambassadeur de la marque et ainsi attirer de nouveaux clients, oui c’est ça le marketing du 21ème siècle…).

 

Alors que le calendrier original, avant qu’il ne soit remanié suite à l’évolution des conditions sanitaires, ne permettait pas à l’écurie Glickenhaus pour des raisons de développement, d’être présent pour le prologue et la manche d’ouverture du championnat d’endurance à Portimao début avril, le nouveau calendrier permet à Glickenhaus d’être présent à nouveau sur l’intégralité du championnat et même de proposer un troisième châssis de son Hypercar 007.

 

James Glikenhaus : « Le Mans a été repoussé en août, donc nous avons le temps de construire une 007 LMH supplémentaire. Nous pouvons proposer une Glickenhaus 007 LMH, y compris l’entrée en tant que troisième voiture officielle au Mans en août. Après tout, vous posséderez un morceau d’histoire, peut-être une voiture qui aura gagné Le Mans, fantastique pour rouler sur circuit, et si vous le souhaitez, pour un coût raisonnable, la convertir pour la route « 

Après un premier test sur le circuit de Villalunga (voir ICI) les 25 et 26 février dernier, puis à Monza la semaine dernière (voir ICI), la Glickenhaus 007 LMH continuera ses tests lors de deux nouvelles doubles journées d’essais les 11,12, 14 et 15 mars, à nouveau sur le circuit de Vallelunga. D’autres pilotes du programme sont prévus derrière le volant.

 

La saga Glickenhaus continue avec le personnage haut en couleur de James Glickenhaus et surtout une communication à l’américaine, qui fait du bien dans le paysage médiatique de l’endurance et du sport automobile en général, malgré l’ambiance anxiogène actuelle. Alors, si vous av(i)ez 5 millions d’euros sur votre compte en banque, pourriez-vous être tenté par l’aventure Glickenhaus ?

Crédit photo : Fabrizio Boldoni / Glickenhaus