6 Heures de Monza – Essais Libres 01 – Toyota légèrement devant

37 voitures pour la manche italienne viennent de terminer les premiers essais libres. Sous un ciel nuageux et sur une piste qui porte le nom de temple de la vitesse, les doutes concernant la supériorité des Hypercars et surtout les écarts entre ces dernières et les LMP2 se sont vite envolés puisque les Hypercars n’ont pas lâchées le haut de la feuille des temps, la première LMP2 étant à 0’00″288 de la la dernière des Hypercars. Les cinq Hypercars se classent dans la même seconde.

 

Toyota a rapidement pris l’avantage en plaçant ses deux Hypercars en tête, la N°7 devant la N°8 avec un chrono de1’38″401, moins de deux dixièmes plus rapide que la voiture sœur. L’Alpine se place au troisième rang avec un retard quasiment identique de 0″152, devant les deux Glickenhaus qui sont à six dixièmes. A noter que la N°709 a bouclé moins d’une vingtaine de tours durant cette séance.

 

En catégorie LMP2, c’est United Autosports qui signe le meilleur temps en 1’39″373 devant le Racing Team Nederland avec Nyck de Vries effectuant un temps de 1’39″837.

En GTE-Pro, les deux Ferrari du AF Corse se placent aux deux premières places devant les deux Porsche et en GTE-Am, c’est le Team Project 1 qui se classe en première position.

 

A noter que la séance a été interrompue par un drapeau rouge suite à la sortie de piste de la Ferrari du Cetilar Racing,  la direction de course a allongé les essais libres de quinze minutes.

 

Crédit photo : Toyota Gazoo Racing / FIAWEC