6 Heures de Monza – H+2 – Toyota devant, bataille en GTE-Pro

Quelques changements sont à prendre en compte avant le départ des 6 heures de Monza. À savoir le repêchage de l’Oreca 07 N°28 du JOTA suite à son accident en qualifications, elle part en dernière place sur la grille de départ avec Stoffel Vandoorne au volant. François Perrodo sur la Ferrari N°83 du AF Corse a perdu le bénéfice de sa deuxième place derrière Ben Keating lors des qualifications, disqualifié pour un problème de hauteur de caisse. Cependant les commissaires l’ont autorisé à prendre le départ de la course en fond de grille, mais avec le pilote qui a réalisé le meilleur temps à savoir Alessio Rovera. La Ferrari 488 GTE Evo N°60 d’Iron Lynx qui n’avait pu participer aux essais libres 3 et aux qualifications suite à son accrochage à la fin des essais libres 2 est bien présente sur la ligne de départ avec Andrée Piccini à son volant avec l’obligation d’effectuer un Drive Through en début de course.

 

Dans la première heure de course, les 2 Toyota sont aux avant-postes, Mike Conway sur la N°7 précédant Sebastien Buemi sur la N°8 avec une avance de 5 secondes, suivi de l’Alpine A480 n°36 d’André Négrão. La Glickenhaus N°709 ferme la marche tandis que la voiture soeur, la N°708 rencontre des problèmes techniques et est rentrée au box, elle repartira avec 2 tours de retard.

En LMP2, dés les premières minutes, Phil Hanson au volant de la N°22 du United Autosport prend les commandes en passant Robin Frijns sur l’Oreca 07 N°31 du Team WRT
A noter un full course yellow suite à la sortie de piste de la N°88 du Dempsey-Proton Racing avec Andrew Haryanto à son volant à la deuxième chicane à la fin de la première demi-heure.

Dans la deuxième heure de course, la Ferrari N°47 du Cetilar Racing avec Roberto Lacorte à son volant sort de piste au même endroit que Stoffel Vandoorne lors des qualifications.

 

Après 1 h30 de course, La Toyota N°8 avec Brendon Hartley à son volant est rentrée au ralenti et la voiture est rentrée dans le box et y reste pendant un quart d’heure
On assiste à une belle bataille en GTE-Pro entre Kevin Estre sur la Porsche N°92 et la Ferrari N°51 du AF Corse avec Alessandro Pier Guidi
La Toyota N°8 avec Brendon Hartley s’est fait une petite frayeur en évitant une Aston Martin au freinage de la ligne droite du départ et est rentrée de nouveau au box pour des problèmes, semble-t-il, de freins.
En LMP2, le Team WRT confirme et reprend la première place et mène la course devant la 22 du United Autosports
L’Aston Martin N°33 Ben Keating en pleine accélération son pneu explose, suite à une crevaison et l’oblige à rentrer su stand pour réparer également la carrosserie qui à souffert dans l’incident, entrainant un safety car permettant à François Perrodo sur la Ferrari N°83 du AF Corse, revenu du fond de grille, de prendre la première place de la catégorie

 

Credit photo : Toyota Gazoo Racing