Callum Ilott et Sarah Bovy rejoignent Iron Lynx pour les 24 Heures du Mans

Iron Lynx vient d’annoncer ses équipages pour les prochaines 24 Heures du Mans. A commencer par Callum Ilott, qui est également pilote d’essai et de réserve pour l’équipe Alfa Romeo F1, il connait déjà la structure Iron Lynx, il a couru notamment en GT World Challenge Europe à Monza et au Paul Ricard en terminant à la quatrième place et disputera la semaine prochaine les 24 Heures de Spa toujours au sein d’Iron Lynx. Âgé de 22 ans, le pilote brittanique prendra part à ses premières 24 Heures du Mans en catégorie LMGTE-Am. Il pilotera aux côtés de Rino Mastronardi et Matteo Cressoni sur la Ferrari N°80. C’est le directeur de l’équipe Iron Lynx, Andrea Piccini, initialement inscrit sur la liste des engagés qui laisse sa place à Callum Ilott.

 

La pilote Belge Sarah Bovy est confirmée au sein de l’équipage Iron Dames pour les 24 Heures du Mans avec Rahel Frey et Michelle Gatting dans la Ferrari N°85 avec lesquelles elle participait ce week-end aux 6 Heures de Monza, l’équipage a terminé à la 8e place de la catégorie LMGTE Am.

 

Quant à la N°60, elle sera pilotée par les pilotes italiens Claudio Schiavoni, Paolo Ruberti et Raffaele Giammaria.

 

Andrea Piccini : « Callum est un excellent ajout à la force de nos pilotes. Nous avons été incroyablement impressionnés par sa polyvalence lors de son passage en GT avec nous et nous sommes impatients de travailler dur ensemble dans les semaines à venir alors que nous nous préparons pour Le Mans. De même, nous avons apprécié de voir les progrès de Sarah avec nous en GT Endurance, en Michelin Le Mans Cup et dans le WEC, donc elle mérite sa chance sur une plus grande scène. Cela va naturellement me manquer de ne pas participer à la course cette année, mais je pourrai me concentrer totalement sur notre équipe. »

 

Callum Ilott : « C’est un véritable honneur d’avoir été choisi pour piloter pour Iron Lynx et Ferrari aux 24 Heures du Mans – et une opportunité que je ne pouvais tout simplement pas refuser ! Il y a une grande tradition de pilotes britanniques qui réussissent bien là-bas, et je chercherai à apporter ma propre contribution à l’histoire du Mans. »

 

Credit photo : FIAWEC