Un « making of » inédit en 8mm du film « Le Mans » de Steve McQueen.

Cette année marque le cinquantième anniversaire de la sortie en salles du film « Le Mans » de Steve McQueen, John Sturges et Lee H. Katzin.

 

A cette occasion, Michael Keyser, le pilote, photographe et réalisateur, à qui l’on doit notamment le fantastique « The Speed Merchants » retraçant la saison d’Endurance 1972, a publié sur son compte Youtube trois vidéos, tournées en 8mm, réalisées lors du tournage du film durant l’été 1970.

 

Il n’est pas précisé si c’est Michael Keyser lui-même qui a tourné ces séquences, mais cela est fort probable, puisque qu’il est indiqué que c’est un ami du suisse Paul Blancpain qui s’est chargé de la captation. Or, les deux hommes participeront ensemble aux 24 Heures du Mans 1974, qu’ils termineront à la onzième place, associés à Milt Minter sur une Porsche Carrera RSR.
En 1970, Paul Blancpain était l’associé de Jo Siffert, qui avait loué dix voitures (dont une Porsche 917 et une 908) à Solar Production, la société de Steve McQueen, pour le tournage du film.
Il officiait en tant que pilote/cascadeur durant le tournage, et il était chargé d’organiser l’entretien des bolides. Il tiendra également le rôle de Piero Belgetti.

 

On aperçoit une des planches du Storyboard du film, ce qui tend à remettre en cause la légende selon laquelle, Steve McQueen, grand fan de la Nouvelle Vague, voulait tourner sans scénario.

 

Ces trois vidéos totalisent environ 64 minutes de versions alternatives des scènes du film ou des différentes cascades, mais montrent aussi les moments d’attentes des pilotes entre les prises (la partie de pétanque entre Paul Blancpain, David Piper et Jean-Pierre Jabouille a un côté presque émouvant), et des vues proprement inédites du village Solar Production construit au cœur du circuit.

 

Beaucoup des grands pilotes de l’époque sont présents à l’image, que ce soit Jo Siffert, Vic Elford, Richard Attwood, Derek Bell….mais la part belle est faite également aux figurants.
On peut se régaler avec de très belles scènes en caméra embarquée entre Arnage et Maison Blanche, sur l’ancien circuit, d’abord dans la 917, puis dans l’ancienne Corvette d’Henri Greder (ou sa copie suisse?).

 

Bref, trêve de blabla, c’est trois vidéos constituent, pour moi, un document exceptionnel, quasi-inédit (je crois que quelques scènes apparaissent dans « A french kiss with the death »), et j’espère que vous prendrez autant de plaisir à les regarder que moi à vous les faire découvrir.

 

Crédit photo & video : Michael Keyser