24 Heures du Mans 2021 : Le bilan de Jim Glickenhaus

Véritable attraction de cette édition 2021, Jim Glickenhaus dresse le bilan de ces dernières 24 Heures du Mans. Si les deux 007 LMh sont à l’arrivée, le résultat est très satisfaisant et la fiabilité a été au rendez-vous.

 

Les spectateurs et les fans prennent généralement le parti du plus petit ou du dernier arrivant. La coutume à une nouvelle fois été respectée. Jim Glickenhaus explique ce soutien : « Je pense que notre politique d’ouverture et d’incursion dans notre team se traduit par une connexion incroyable avec nos fans » et il ajoute qu’il n’est pas surpris par l’accueil qui a été réservé à son team : « je sais que nos fans font partie de nous et qu’ils seraient là ». Un autre chiffre démontre que l’équipe américaine a été très suivie pendant ces 24 Heures du Mans « Nous avons eu plus de 23 000 000 de réactions sur les réseaux sociaux au cours de la préparation et de la course ».

 

En haut de la feuille des temps lors de la journée Test, à 1.9 seconde du meilleur temps lors des qualifications et un peu plus en retrait en termes de temps par rapport aux Toyota pendant l’Hyperpole. Le patron de Glickenhaus juge la catégorie Hypercar : « Alpine et nous-même, nous avons une BOP à peu près équitable. Contre Toyota, le temps de l’Hyperpole a montré qu’ils sont sur une autre planète. Si nous obtenons cela, nous aurons tous les deux une réelle chance de gagner. »

 

Un podium était même envisageable puisque l’écart entre l’Alpine N°36 et 007 N°708 n’est seulement que de deux minutes trente-quatre secondes une fois la ligne d’arrivée franchie : « Être resté bloqué  hors des stands pendant le Full Course Yellow alors qu’il était prévu de faire le plein. Sans cela, nous aurions lutté avec Alpine qui a fait une course magnifique et qui avait une BOP similaire à la nôtre ! ». Et il n’exprime aucun regret, considérant qu’ils étaient prêts pour l’épreuve phare de la saison WEC :  » Nous avions travaillé dur sur des questions passées telles que nos freins, nous étions et nous sommes prêts à nous battre ».

 

Jim à vécu les derniers moments de la fin de la course le long du muret de la voie des stands appréciant le passage de ses voitures, mais ceux aussi des autres concurrents encore en piste : « C’était très émouvant de voir nos deux voitures avec notre nom dessus et d’écrire un peu l’histoire des 24 Heures du Mans. » en ajoutant :  » Nous espérons avec ces résultats que ces 24 Heures du Mans constituent un point de départ de notre aventure en endurance et en WEC et nous serons aux 24 heures du Mans 2022″.

 

Pour rappel les deux Glickenhaus 007LMh terminent à la quatrième et cinquième place du général à 4 tours pour la N°708 et 7 tours pour la N°709. A suivre lors de la prochaine manche du championnat monde FIA WEC les 6 Heures de Bahreïn le 30 octobre 2021.

 

Crédit photo : Intensemans.fr