6 Heures de Bahreïn 2021 – Les 2 Toyota se disputent la pôle

4.5/5 - (2 votes)

Dominant sans surprise les 3 sessions d’essais libres, Toyota Gazoo Racing place logiquement ses deux voitures en haut de la feuille des temps, on risque fort d’assister à un joli duel entre la N°8 et la N°7 lors de ces 6 Heures de Bahreïn. La N°8 a occupé la première place aux essais libres 1 puis la N°7 a pris l’ascendant sur la voiture soeur N°8 lors des essais libres 2 et 3. Mais c’était sans compter sur Brendon Hartley qui a repris la première place en signant un chrono en 1’47″049 lors de cette séance de qualifications en étant plus rapide de prés de 4 dixièmes que son coéquipier Kamui Kobayashi sur la N°7. Logiquement, l’Alpine A480 avec André Negrao au volant, se classe troisième à 0’00″984 du leader.

 

En LMP2, Tom Blomqvist sur la N°28 du Team JOTA confirme ses meilleurs temps en EL2 et EL3 et signe en prenant la pole avec un chrono de 1’49″932. Antonio Felix da Costa place la deuxième voiture du Team JOTA, la N°38 en troisième position, à 0’00″313 de son coéquipier tandis que Filipe Albuquerque sur la United Autosport N°22 s’intercale à la seconde place avec un chrono de 1’50″198.

 

En GTE Pro, comme à son habitude cette année (4 pole positions en 5 courses), Kevin Estre signe le meilleur temps en 1’56″144 sur la N°92 devant son coéquipier Gianmaria Bruni sur la N°91 qui effectue un chrono en 1’56″178. Reléguées à plus d’une seconde, les deux Ferrari du AF Corse se contentent de la 3e et 4e place, Miguel Molina sur la N°52 devançant Alessandro Pier Guidi sur la N°51.

 

En GTE Am, à l’inverse du GTE Pro, c’est Ferrari qui domine la catégorie avec Rino Mastronardi sur la N°60 d’Iron Lynx qui se place en haut de la feuille des temps de la catégorie en signant un temps en 1’58″687. Paul Dalla Lana sur l’Aston Martin Vantage N°98 prend la deuxième place suivi par Egido Perfetti sur la N°56 du Team Project 1.

 

Départ de la course ce samedi matin à 10 Heures, heure française. Pour savoir comment suivre la course, c’est par ICI !

 

Crédit photo : Toyota Gazoo Racing