Ferrari 296 GT3 – 3 jours de tests positifs à Portimao

4.5/5 - (2 votes)

La Ferrari 296 GT3 vient de terminer trois jours de tests sur le tracé portugais de Portimao. Les quatre pilotes officiels Competizioni GT se sont relayés au volant.

 

Ferrari poursuit son programme de développement qui verra la nouvelle Ferrari 296 GT3 faire ses débuts en janvier 2023 aux 24 Heures de Daytona, manche d’ouverture de la série américaine IMSA.

 

L’Autodromo Internazionale dell’Algarve, une piste de 4,653 kilomètres caractérisée par de longues lignes droites et des courbes techniques, particulièrement bien adaptée à une gamme d’essais dynamiques, a accueilli les essais de la nouvelle 296 GT3 à huis clos. La météo des trois jours a varié entre de belles périodes de températures estivales et des averses brèves et intenses. Alessandro Pier Guidi, Davide Rigon, Daniel Serra et Miguel Molina ont testé la nouvelle Ferrari en fournissant des données et des rapports aux techniciens et ingénieurs surveillant la progression de la voiture depuis le mur des stands et le garage.

 

Pour rappel, la voiture est équipée d’un moteur turbo V6 central arrière de 2 993 cm3, capable de délivrer quelque 600 chevaux (le chiffre est toujours soumis aux paramètres BoP) avec un couple maximal de 710 Nm, accouplé à une boîte de vitesses séquentielle transversale à 6 rapports. La 296 GT3  a été officiellement dévoilée en juillet aux 24 Heures de Spa-Francorchamps (voir ICI).

 

La Ferrari 296 GT3 marque le retour en piste d’une Ferrari équipée d’un moteur 6 cylindres monté en position centrale arrière. La Ferrari 296 GT3 reprend l’héritage des Ferrari 488 GT3 apparue en 2016 et 488 GT3 EVO apparue en 2020. La 488 possède un sacré palmarès dans son histoire en endurance. On compte à son actif : 429 victoires et 107 titres toutes compétitions confondues pour 770 départs, sans bien sûr oublier les succès glanés par la version GTE en championnat du monde et aux 24h du Mans.

 

Daniel Serrra: «Nous avons conclu trois jours de tests positifs, au cours desquels nous avons terminé les activités prévues, collectant de nombreuses données que nous aurons désormais moyen d’analyser, afin d’optimiser le chemin suivant le programme et la direction que nous avons défini. »

 

À un peu moins de quatre mois de la course d’endurance de Daytona, en Floride, le processus de test de la voiture, qui a fait sa première apparition en avril dernier pour son shakedown à Fiorano (voir ICI), passe à la vitesse supérieure, Elle fera son apparition dans le Championnat du Monde d’Endurance en 2024 en catégorie GT3 qui remplacera la catégorie GT actuelle et bien évidemment aux 24 Heures du Mans 2024.

 

Credit photo : Ferrari

Translate »