Les 24 Heures du Mans – L’Hyperpole

4.5/5 - (2 votes)

Lors de la séance d’essais qualificatifs du mercredi, tous les concurrents prennent la piste pour réaliser leur meilleure performance. A l’issue des soixante minutes, les 23 voitures (5 Hypercars, 6 LMP2, 6 LMGTE PRO, 6 LMGTE AM) les plus rapides sont sélectionnées pour l’Hyperpole. Cette épreuve a été mise en place par l’ACO en 2020 pour redonner du sens à la compétition et du spectacle dans la recherche de la vitesse maximale pour les sensations au volant pour les pilotes et le plaisir des yeux pour les spectateurs.
L’Hyperpole constitue l’ultime session de qualification et décide l’ordre des six premiers de chaque catégorie. Les suivants sont déterminés par les temps effectués lors des qualifications du mercredi.

 

Cette course dure seulement trente minutes, courte mais intense pour tous les pilotes qui se prêteront à l’exercice de vitesse. Le but étant de filer à toute allure et faire tourner le chrono lui aussi à toute vitesse. Le tout pour au final déterminer celui qui aura la première pole, c’est-à-dire la meilleure position de sa catégorie et surtout le number one sur la grille de départ, toujours en fonction de sa catégorie. Chaque voiture se répartira les six premières places en fonction de leur chrono. Le meilleur sera le temps réalisé par le pilote le plus rapide de l’équipage. Les concurrents n’auront pas le droit de rentrer aux stands pendant les trente minutes de course mais ils pourront malgré tout opter pour leur choix de pneus, dans la limite autorisée pour la durée de l’épreuve soit huit pneus neufs, l’équivalent de deux trains.

 

Seul un pilote de chaque équipe prendra place au volant de la voiture. Celle-ci sera montée sur des pneus neufs avec un réservoir quasi-vide afin de réaliser le temps le plus rapide. Bien sûr, pour cela il faudra également zéro drapeaux jaunes, une bonne accélération voir une bonne aspiration et surtout être vigilant aux voitures plus lentes dans les sections à virages, celles-ci pourraient ralentir les pilotes les plus fougueux.

 

Jusqu’à ce jour, le record chrono le plus rapide est signé par Kamui Kobayashi en 2017 sur la Toyota TS050 Hybrid n°7 en 3’’14’791 avec une vitesse moyenne de 251.888km/h.

 

En 2021, deux pilotes bien connus des 24 Heures du Mans se sont exprimés avant l’Hyperpole :

 

Kamui Kobayashi avait pris le volant de la Toyota TS050 en Hypercar en 2020 : « J’ai eu un super tour en clair, puis j’ai fait une tentative et j’étais en avance sur mes deux premiers partiels… mais j’ai eu un peu de trafic. Dommage… Ce que je peux vous dire à propos de l’Hyperpole, c’est que cela crée de la jalousie ! Tous les pilotes veulent la disputer ».

 

Kévin Estre avait pris part à cette épreuve sur la Porsche 911 RSR-19 en LMGTE PRO en 2020 : «C’est toujours sympa d’être au Mans et de bénéficier de pneus neufs, de peu de carburant dans la voiture et d’absence de trafic. Essayer de se battre pour la pôle position à travers l’hyperpole, c’est bien aussi pour l’égo et le prestige. L’hyperpole ajoute un côté sprint aux 24 Heures du Mans. Nous savons que la position de départ ne dicte pas la course mais c’est important d’essayer d’être devant. »

 

Pierre Fillon, le président de l’ACO, s’est lui aussi exprimé sur l’Hyperpole innovée en 2020 :
« Avec ce nouveau format de qualification, avec cette Hyperpole réservée aux 24 concurrents les plus rapides, respectivement six dans les 4 catégories, nous redonnons aux concurrents et surtout aux spectateurs, deux temps forts et spectaculaires consacrés à la vitesse pure, à la recherche du tour parfait. L’adrénaline, le suspense, la concentration seront à leur maximum dans toutes les équipes. Une belle entrée en matière avant la lutte durant vingt-quatre heures sur ce mythique tracé de 13 kilomètres. Encore une fois, nous démontrons que les 24 Heures se présentent comme un festival automobile qui se joue sur plusieurs jours et pas seulement le temps d’un week-end. »

 

Place à l’hyperpole ce jour, jeudi, de 20h à 20h30, et nous reviendrons vers vous une fois que les résultats tomberont et que la grille de départ sera connue !

 

Credit photo : intensemans.fr

Translate »