Les 6 Heures de Fuji remplacées par une manche à Bahreïn

En raison de la pandémie de la COVID-19 et des restrictions d’entrée sur le territoire japonais qui lui sont liées, le championnat du monde d’endurance FIA se voit dans l’obligation d’annuler les 6 Heures de Fuji, la cinquième manche du Championnat du Monde d’Endurance 2021. Cette course sera remplacée par une course de 6 heures qui se tiendra le 30 octobre prochain au royaume du Bahreïn.

 

Une modification de calendrier qui offre au Bahreïn International Circuit l’opportunité d’accueillir les deux dernières manches de la saison 9 du FIA WEC à une semaine d’intervalle. Cette nouvelle épreuve précédera la course des 8 Heures de Bahreïn qui clôturera la saison le 6 novembre prochain.

 

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « La situation toujours instable nous impose d’être particulièrement souple dans notre organisation. Après concertation avec l’ensemble des parties prenantes et au regard de la situation sanitaire, nous avons pris la décision de ne pas nous rendre à Fuji. Une seconde manche sera organisée au Bahreïn, afin de conserver le format initial du championnat. Je tiens à remercier très sincèrement nos homologues japonais, particulièrement mobilisés pour tenter de maintenir cet évènement. Nous les retrouverons avec beaucoup de plaisir en 2022. »

 

Frédéric Lequien, Directeur Général du FIA WEC : « À notre grand regret, nous n’avons eu d’autre choix que d’annuler notre étape japonaise du Championnat du Monde, suite aux difficultés logistiques et aux restrictions de déplacements liées à la pandémie. Nous avons décidé de remplacer Fuji par une deuxième course au Bahreïn, ce que nous croyons fermement être l’option la plus sûre pour tous. En ces circonstances et dans l’impatience d’y retourner à l’avenir, je souhaiterai remercier M. Eijiro Haraguchi, Président du Fuji International Speedway, ainsi que toute son équipe pour leur excellente coopération. Par ailleurs, je souhaite également exprimer notre gratitude au Sheikh Salman et à son équipe pour nous recevoir à deux reprises cette saison – ils offrent toujours un accueil chaleureux, et je suis confiant dans le fait qu’un double rendez-vous à Bahreïn est la solution idéale compte tenu du climat actuel. »

 

Credit photo : Toyota Gazoo Racing