Catégories GTE l’alchimie compliquée pour 2021

DSC00442
DSC00586-3
DSC06145
DSC00949
DSC07695
DSC09778

Obligatoirement comme tous aficionados d’ endurance, vous êtes au courant du départ d’Aston Martin de la catégorie GT .(Voir l’article : Aston Martin met un terme à son engagement en WEC)

Celui ci survient après le retrait de BMW et Ford , alors que le programme Porsche LMDH risque d’écorner l’engagement de Stuttgart en GT ainsi que celui qui portait le programme GT chez Corvette va passer la mains et prendre une retraite bien méritée.

 

 

Reste le cas de Ferrari qui s’il s’investissait en catégorie reine pourrait aussi revoir leur engagement en GT. Tout ça n’est pas très rassurant sur l’avenir du GTE en catégorie WEC. Si on regarde les époques passées, on constate que les périodes où le GT et les prototypes sont de qualités équivalentes sont en fait assez rares.

 

 

L’émergence du nouveau réglement, Hypercar LMDLH risque de se faire au détriment tout au moins dans sa mise en place, de la catégorie GT cela semble d’une logique difficilement contournable, mais l’émergence de nouveaux prototypes était absolument essentielle pour l’ endurance et cette désaffection pour la catégorie GTE ne sera peut être que passagère. En effet constructeurs comme organisateurs ne laisseront pas un terrain de jeu inexploité bien longtemps tout au plus un toilettage de la réglementation GTE sera peut être indispensable pour attirer de nouveaux constructeurs, mais gageons que le législateur en est conscient et fera ce qu’il faut pour.

Vous avez aimé cet article ou cette photo ? Faites le nous savoir en mettant une note, Merci ! ! !