Les débuts attendus de la Toyota GR010 LMH à Spa

Toyota Gazoo Racing va démarrer une nouvelle ère avec sa GR010 Hypercar, cette semaine aux 6 Heures de Spa-Francorchamps en Belgique, lors de la première manche du WEC qui se déroulera samedi prochain.

 

Champion du Monde en titre et triple vainqueur du Mans, Toyota Gazoo Racing est le premier constructeur sur la grille Hypercar en 2021, aux côtés de la Scuderia Cameron Glickenhaus, avec Audi, Ferrari, Peugeot et Porsche parmi ceux qui se joindront à la bataille dans les années à venir. Après un programme d’essais intense, la toute nouvelle Hypercar GR010 est prête pour ses débuts en course alors que l’équipe vise à défendre ses titres mondiaux et à remporter une quatrième fois consécutive les 24 Heures du Mans avec une formation de pilotes inchangée.

Pour la quatrième saison, les champions du monde Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López partagent la #7 GR010 HYBRID, tandis que les vainqueurs du Mans de l’année dernière Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley sont au volant de la #8 GR010 HYBRID.

 

Malgré des milliers de kilomètres d’essai déjà parcourus sur trois circuits différents depuis que la GR010 a pris la piste pour la première fois en octobre de l’année dernière, la dernière étape de la préparation pour Spa est encore à venir, avec un test officiel de deux jours sur le circuit Belge, les 26-27 avril. C’est la première fois que la GR010 sera en piste avec des voitures rivales, donnant à l’équipe et aux pilotes une occasion importante d’évaluer la nouvelle voiture dans le trafic et contre ses principaux concurrents dont Alpine qui pilote une LMP1.

La GR010 dispose d’un moteur générateur avant, délivrant 272 ch de puissance hybride et une traction à quatre roues motrices à des vitesses supérieures à 120 km / h. Combiné à un moteur V6 de 3,5 litres, le conducteur dispose de 680 ch, sans aucune restriction sur la consommation de carburant. En revanche, la TS050 HYBRID pesait 162 kg de moins et affichait 1000 ch, bien que des restrictions de carburant strictes par tour limitaient effectivement les vitesses de pointe.

Avec ces différences fondamentales par rapport à sa devancière, les pilotes devront adapter leur approche, tandis que les ingénieurs peaufinent la nouvelle Hypercar pour des performances maximales, en particulier lors du dépassement des voitures LMP2 et GT plus lentes.

 

Outre les performances sur piste, toute l’équipe doit également s’adapter aux nouvelles réglementations qui limitent la taille de l’équipe opérationnelle sur le circuit à 43 personnes. Cette mesure d’économie nécessite une réorganisation et une flexibilité importantes de la part des équipes de mécaniciens et d’ingénieurs pour maintenir une exigence élevée de performance sur piste, Spa étant la première fois que l’équipe allégée évoluera dans un environnement compétitif.

 

On s’attend donc à un début de semaine difficile, avec 12 heures d’essais combinées lundi et mardi pour le prologue avant le début de l’épreuve avec une seule séance d’essais jeudi. Un vendredi chargé voit deux séances d’essais avant que la grille de départ de la course de samedi ne soit décidée dans un nouveau format de qualification, lorsqu’un pilote par voiture devra réaliser un seul tour de qualification.

Pascal Vasselon, directeur technique : « L’événement de Spa marque la fin de nos activités de test de pré-saison avec la GR010 et le début d’une nouvelle phase dans la courte durée de vie de notre Hypercar. Depuis le déploiement en octobre 2020 au Paul Ricard, nous avons réalisé un programme intense de tests, en apprenant progressivement plus sur les caractéristiques de la voiture et les nouveaux pneus Michelin. Avec des paramètres de poids et de performances si différents par rapport à la TS050 et des systèmes obligatoires totalement nouveaux, cela a été une courbe d’apprentissage abrupte pour les ingénieurs et les pilotes. Comme souvent avec les tests, cela ne s’est pas déroulé sans heurts; nous avons perdu un test complet de trois jours à Aragon en raison de fortes chutes de neige et le temps nous a également été désagréable ailleurs. Heureusement, le début de saison plus tardif nous a permis de passer des tests supplémentaires avant Spa. Nous avons donc finalement atteint notre objectif de kilométrage et coché toutes les cases avant la première course. »

 

Mike Conway (GR010 HYBRID #7) : « Je suis vraiment ravi de lancer la nouvelle saison et la nouvelle ère de l’Hypercar. Je suis absolument prêt à courir; Je sais que j’ai d’excellents coéquipiers, Kamui et José, ainsi qu’une équipe fantastique autour de nous, et nous sommes motivés pour conserver notre titre de champions du monde. La GR010 a déjà fait beaucoup de travail et nous devons en faire plus pour réaliser son plein potentiel; nous travaillons continuellement pour apporter des améliorations. Spa est une étape importante dans ce processus, c’est donc une course que j’attends avec impatience. »

 

Kamui Kobayashi (GR010 HYBRID #7) : « Je suis vraiment heureux de reprendre la course, malgré la situation mondiale difficile. Les circonstances n’ont pas été idéales mais l’équipe a fait un excellent travail pour progresser avec la GR010 pour être prêt pour la première course. Nous avons beaucoup appris sur la voiture lors de nos tests et nous pouvons nous attendre à des surprises; c’est normal avec une nouvelle voiture. C’est un défi passionnant pour nous de voir ce qu’elle peut faire dans un environnement de course, avec la gestion du trafic et contre des concurrents dans la catégorie Hypercar. »

 

José María López (GR010 HYBRID #7) : « Ça fait longtemps depuis Bahreïn, quand Mike, Kamui et moi sommes devenus champions du monde. Nous avons tous apprécié ce sentiment, mais maintenant il est temps de courir à nouveau et de se battre pour conserver le titre, et pour enfin gagner Le Mans. Toute l’équipe a travaillé dur, malgré les circonstances difficiles, pour préparer notre GR010 pour Spa. C’est toujours un défi intéressant de développer une voiture complètement nouvelle et le processus en cours; nous nous efforçons tous de faire de bons progrès à Spa avec une solide performance. »

 

Sébastien Buemi (GR010 HYBRID #8) : « Je suis très heureux d’arriver à Spa pour le Prologue et la première course après un long hiver de préparation. C’est une nouvelle voiture et une nouvelle ère pour l’endurance avec l’Hypercar, il y a donc beaucoup à attendre pour les fans. Nous avons fait quelques tests depuis le début de l’année, entamant le processus de connaissance de la voiture et de mise au point des réglages pour être prêt pour Le Mans. Je me sens prêt pour la première course et j’ai vraiment hâte de faire l’expérience de la voiture en compétition. »

 

Kazuki Nakajima (GR010 HYBRID #8) : « C’est excitant d’aller à Spa pour la première fois avec la GR010 dans une situation de compétition. L’hiver a été difficile, en particulier pour moi parce que j’ai dû rater des tests en raison de mes engagements sur des courses japonaises, puis nous avons perdu le test en Aragon à cause de la neige. Cela n’a donc pas été facile mais l’équipe a travaillé très dur pour se préparer au début de cette ère Hypercar avec la GR010. Je suis prudent mais optimiste; c’est un nouveau défi que tout le monde attend avec impatience. »

 

Brendon Hartley (GR010 HYBRID #8) : « Nous avons terminé un programme d’essais assez complet avant la première course de la nouvelle ère Hypercar et nous nous sentons bien préparés. Il y a beaucoup d’excitation dans toute l’équipe, ainsi que parmi les fans, de voir à quoi ressembleront ces nouvelles voitures sur piste et de voir à quel point la course sera disputée. Tout le monde a donc hâte de concourir à nouveau à Spa, qui est un excellent circuit pour voir les Hypercars courir pour la première fois. »

 

Crédit photo : Toyota Gazoo Racing, d’aprés le communiqué de presse